# # # #

Fauteur de troubles

L’apostrophe, un signe qui change souvent de forme

Penchons-nous sur ce signe auquel notre entreprise doit son nom: l’apostrophe. En allemand, l’apostrophe est une source de problèmes. Elle possède une certaine fonction. Que beaucoup ne connaissent malheureusement pas. C’est pourquoi elle passe souvent pour être un fauteur de troubles. Lorsqu’il en faut une, on met souvent un signe incorrect, et on la rencontre surtout dans des endroits où elle ne devrait pas figurer... C’est ce qui lui vaut sa mauvaise réputation. Mais là n’est pas notre propos. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est de savoir quelle est la typographie correcte de l’apostrophe. De fait, ce petit signe, qui semble si insignifiant mais a de grands effets, prend les formes les plus variées. Savez-vous laquelle des apostrophes représentées ci-dessous est correctement typographiée? Tout juste, c’est la dernière. Voici un moyen mnémotechnique pour s’en souvenir: elle ressemble à un 9, ou bien à une virgule que l’on aurait placée en exposant. Toutefois, la ressemblance avec un 9 ne correspond pas toujours à la réalité: lorsque l’on utilise des polices sans empattement, la forme de l’apostrophe peut changer. Dans ce cas, elle se présente comme un trait incliné vers la droite, légèrement plus épais en haut. La similitude avec la virgule demeure cependant. Vous savez maintenant reconnaître une bonne d’une mauvaise apostrophe. Et voici la combinaison de touches sur le bloc numérique pour la taper: Alt+0146 sous Windows / Shift+Alt+# sur Mac.